Informations pratiques


Informations pratiques

Accueil extrascolaire et étude du soir

Depuis 2017, la commune d’Uccle ayant décidé de diminuer la subvention pour les accueils du matin et du soir, nous avons été amenés répercuter une participation financière en ce qui concerne l’accueil extrascolaire.

En maternelle

De 15h15 à 16h15 : accueil gratuit.
De 16h15 à 18h00 : accueil payant.

En primaire

L’accueil extrascolaire est gratuit de 15h15 à 16h15.
De 16h15 à 18h00 : accueil payant.
Si étude, accueil payant entre 16h45 et 18h00.

L’école doit toujours être prévenue d’un changement dans la reprise des enfants. Si vous demandez à une tierce personne de reprendre votre enfant, il est obligatoire de remettre un écrit stipulant les modalités de cet accord ainsi que le nom de la personne avec qui votre enfant partira. Sans document écrit, nous ne laisserons pas votre enfant quitter l’école. Merci d’éviter les arrangements de dernière minute.

La fermeture de l’école est fixée impérativement à 18h00 étant donné que, passée cette heure, l’école n’est plus assurée contre les risques et décline toute responsabilité. Par ailleurs, par respect pour les surveillants, les parents tiendront compte de ces horaires.

Si, pour un cas de force majeure, les parents ne peuvent arriver à l’heure, il faut en avertir la surveillante le plus rapidement possible, à partir de 16h, par téléphone au 0473/958 898.

Tout 1/4 heure de retard entamé entraîne le paiement forfaitaire d’une amende de 5 € qui sera payée directement à la surveillante.

Réunions de parents

Lors des réunions de parents, l’accueil extrascolaire est payant pour tout enfant restant à l’école au-delà de 16h15.

L’étude

Nous travaillons en collaboration avec l’ASBL Sun’s Horizons . Cette asbl gère l’étude de la 1ère à la 6ème primaire. C’est auprès de cette asbl que les parents inscrivent leur enfant.
Celle-ci est payante (tarif communiqué à la rentrée).

L’étude est organisée par groupes d’âge, les lundis, mardis et jeudis, de 15h45 à 16h45.

Le temps de l’étude consiste en un temps où les enfants sont encadrés dans leur travail. Cette activité vise à offrir un contexte de travail le plus serein possible pour que chaque enfant puisse effectuer son travail complémentaire. L’adulte veille au calme, à la mise en route du travail. Le cas échéant, il apportera le coup de pouce qui peut permettre à l’élève de mieux comprendre la consigne de l’activité demandée ou le conseil qui amènera l’élève à gagner en autonomie dans le travail. Il ne s’agit donc pas d’un cours supplémentaire et ce temps de travail n’implique pas que tout soit terminé au moment de la fin du temps imparti. Le travail est corrigé en classe avec le titulaire. L’enfant se doit de respecter les règles et adopter un comportement correct au risque de ne plus être accepté à l’étude.

Aucun enfant ne peut être repris avant la fin de l’étude. Il est indispensable que l’activité se fasse sans interruption pour que l’élève puisse tirer tout le profit attendu de cet encadrement.

Cas particuliers :

Lors de réunions de parents ou d’AG de l’équipe pédagogique, il n’y a pas d’étude.
Les enfants peuvent dès lors être repris à partir de 15h20.
Au-delà de 16h15, le tarif de l’accueil extrascolaire sera appliqué.

 

Assurance

L’école a souscrit une assurance couvrant sa responsabilité durant le temps d’ouverture de l’école. Les textes de cette police d’assurance sont à la disposition des parents qui le souhaitent.
Tout accident survenu à l’école doit être déclaré au secrétariat dans les 24 heures qui suivent le sinistre.

Attestations fiscales, mutuelles, …

La délivrance des attestations fiscales de frais de garderie est grandement facilitée si ceux-ci sont facturés : privilégiez donc vos demandes via le bon de commande.
L’attestation est remise à temps au responsable légal désigné dans le dossier de l’élève.
Il n’y a pas de duplicata après le 15 juin de l’année scolaire.

Certaines mutuelles interviennent dans les frais de classes de dépaysement. Si vous êtes
concernés, veillez à déposer le formulaire ad-hoc au secrétariat. Celui-ci vous sera retourné au terme de l’activité.

Cartes de sortie

Une carte de sortie sera délivrée aux enfants ou fratries qui sont autorisés par leurs parents à sortir régulièrement seuls de l’école, à des horaires précisés par ceux-ci.
Un écrit des parents est requis pour toute sortie non prévue par la carte de sortie.
Les parents sont dès lors seuls responsables de leur(s) enfant(s) pendant cette sortie.
Toute sortie non autorisée entraîne une retenue pour l’enfant.

Circulation des informations – Affichage

Le site internet de l’école est le canal privilégié pour les informations collectives :

www.ndcuccle.be

Toutefois, toute l’information qui relève de l’organisation interne de l’école continuera à être transmise aux parents par courriel ou dans le cartable de leur(s) enfant(s).

Nous invitons particulièrement les familles où les enfants sont en garde partagée à se communiquer mutuellement les informations.

Un présentoir avec des documents à l’attention des parents est placé à l’entrée de la salle d’accueil. Ils renseignent les diverses activités et manifestations qui se déroulent à l’école ou à l’extérieur et susceptibles les intéresser.

Dîner et temps de midi

Différentes formules de repas sont possibles :

  • Pique-nique ;
  • Repas chaud (sauf mercredi).

Le dîner chaud est accessible uniquement sur inscription préalable via le bon de commande (septembre) et It-School.
Si l‘enfant n’est pas inscrit il n’aura pas droit au repas chaud !

De l’eau est toujours mise à disposition des enfants.

Remarque importante

Les dîners chauds prennent cours le lundi 04 septembre 2023 selon une formule de préinscription unique sur
4 jours/semaine.

Estimation des frais et paiements 2023-2024

Les frais trimestriels seront communiqués aux parents par la remise d’une facture avec une communication structurée. Ceux-ci sont invités à prendre contact avec le secrétariat ou la direction en cas de paiements par mensualités ou en cas de difficultés.

Les factures de l’école seront acquittées dans les 30 jours de la date de la facturation. Toute facture impayée sera soumise de plein droit et sans mise en demeure à un intérêt moratoire avec un minimum de 12% par an à compter de la date de facture. En outre, un dédommagement sera appliqué de plein droit et sans mise en demeure. Ce dédommagement ne sera en aucun cas inférieur à 15% du montant des factures ni inférieur à 50,00 €. Toute facture impayée à l’échéance rend, de plein droit et sans mise en demeure, l’ensemble des factures impayées, même non échues, immédiatement exigibles. Toutes les factures échues non payées seront transmises à notre société de recouvrement de dettes, TCM Belgium.

La facture est établie sur base du bon de commande rempli par les parents.

Pratiquement, les activités seront facturées chaque trimestre. Le trimestre où des séjours de classes vertes ont été programmés, aucune demande d’argent pour des sorties ou animations ne sera formulée. Le solde final (positif ou négatif selon le calendrier des sorties) fera l’objet d’un décompte remis dans le courant du 3ème trimestre.

Article 100 du décret « Missions » du 24 juillet 1997 

§ 1er. Des dotations et des subventions de fonctionnement annuelles et forfaitaires sont accordées pour couvrir les frais afférents au fonctionnement et à l’équipement des écoles, et à la distribution gratuite de manuels et de fournitures scolaires aux élèves soumis à l’obligation scolaire.

En outre, dans l’enseignement maternel ordinaire et spécialisé, il est octroyé aux écoles organisées ou subventionnées un montant forfaitaire de 50 euros par élève inscrit, affecté spécifiquement aux frais et fournitures scolaires. Ce montant vise prioritairement l’achat des fournitures scolaires définies comme étant tous les matériels nécessaires à l’atteinte des compétences de base telles que définies dans les socles de compétences initiales de la Communauté française. Ce montant peut également couvrir les frais scolaires liés à l’organisation d’activités scolaires ou de séjours pédagogiques avec nuitée(s). Ce montant est versé chaque année au mois de mars. Il est calculé sur la base du nombre d’élèves régulièrement inscrits dans l’école à la date du 30 septembre de l’année précédente, multiplié par un coefficient de 1.2, et est arrondi à l’unité supérieure si la première décimale est égale ou supérieure à 5, à l’unité inférieure dans les autres cas. Il est indexé annuellement en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.
Tout pouvoir organisateur ayant reçu les montants visés à l’alinéa 2 tient à la disposition des Services du Gouvernement aux fins de contrôle, au plus tard pour le 31 janvier de l’année suivant l’année scolaire pour laquelle les montants ont été accordés, les justificatifs de l’ensemble des dépenses effectuées, et ce, pendant une durée de dix ans. Si dans le cadre d’un contrôle, il apparait que les montants reçus n’ont pas été affectés à l’achat de fournitures scolaires, à l’organisation d’activités scolaires ou de séjours pédagogiques avec nuitée(s), le montant octroyé devra être ristourné aux Services du Gouvernement dans un délai de soixante jours à dater de la notification adressée au pouvoir organisateur concerné.
§ 2. Dans l’enseignement maternel, ordinaire et spécialisé, aucun minerval direct ou indirect ne peut être perçu. Sans préjudice du paragraphe 3, un pouvoir organisateur ne peut en aucun cas formuler lors de l’inscription ou lors de la poursuite de la scolarisation dans une école une demande de paiement, directe ou indirecte, facultative ou obligatoire, sous forme d’argent, de services ou de fournitures.
Dans l’enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, aucun minerval direct ou indirect ne peut être perçu hors les cas prévus, d’une part, par l’article 12, § 1erbis de la loi du 29 mai 1959 modifiant certaines dispositions de la législation de l’enseignement et, d’autre part, par l’article 59, § 1er, de la loi du 21 juin 1985 concernant l’enseignement. Sans préjudice des dispositions du présent alinéa et des paragraphes 4 à 6, un pouvoir organisateur ne peut en aucun cas formuler lors de l’inscription ou lors de la poursuite de la scolarisation dans une école une demande de paiement, directe ou indirecte, facultative ou obligatoire, sous forme d’argent, de services ou de fournitures.
§
3. Dans l’enseignement maternel, ordinaire et spécialisé, sans préjudice des alinéas 2 et 3, aucun frais scolaire ne peut être perçu et aucune fourniture scolaire ne peut être réclamée aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, directement ou indirectement.
Seuls les frais scolaires suivants, appréciés au coût réel, peuvent être perçus :
1°les droits d’accès à la piscine ainsi que les déplacements qui y sont liés ;
2°les droits d’accès aux activités culturelles et sportives s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement arrête le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou pour l’ensemble des années d’étude de l’enseignement maternel ;
3°les frais liés aux séjours pédagogiques avec nuitée(s) organisés par l’école et s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement, ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou pour l’ensemble des années d’étude de l’enseignement maternel.
Seules les fournitures scolaires suivantes ne sont pas fournies par les écoles :
1°le cartable non garni ;
2°le plumier non garni ;
3°les tenues vestimentaires et sportives usuelles de l’élève.
Aucun fournisseur ou marque de fournitures scolaires, de tenues vestimentaires ou sportives usuelles ou prescriptions qui aboutissent au même effet ne peut être imposé aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale.Les frais scolaires autorisés visés à l’alinéa 2, 1˚ à 3˚, ne peuvent pas être cumulés en vue d’un paiement forfaitaire et unique. Ils sont imputés à des services précis et effectivement organisés. Les montants fixés en application de l’alinéa 2, 2˚ et 3˚, sont annuellement indexés en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.
§
4. Dans l’enseignement primaire, ordinaire et spécialisé, ne sont pas considérés comme perception d’un minerval les frais scolaires appréciés au coût réel suivants :
1°les droits d’accès à la piscine ainsi que les déplacements qui y sont liés ;
2°les droits d’accès aux activités culturelles et sportives s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement primaire ;
3°les frais liés aux séjours pédagogiques avec nuitée(s) organisés par l’école et s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement, ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement primaire.
Aucun fournisseur ou marque de fournitures scolaires, de tenues vestimentaires ou sportives usuelles ou prescriptions qui aboutissent au même effet ne peut être imposé aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale.
Les frais scolaires autorisés visés à l’alinéa 1er, 1˚ à 3˚, ne peuvent pas être cumulés en vue d’un paiement forfaitaire et unique. Ils sont imputés à des services précis et effectivement organisés. Les montants fixés en application de l’alinéa 1er, 2 et 3˚, sont indexés annuellement en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.
§
5. Dans l’enseignement secondaire, ordinaire et spécialisé, ne sont pas considérés comme perception d’un minerval les frais scolaires appréciés au coût réel suivants :
1°les droits d’accès à la piscine ainsi que les déplacements qui y sont liés ;
2°les droits d’accès aux activités culturelles et sportives s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement secondaire ;
3°les photocopies distribuées aux élèves ; sur avis conforme du Conseil général de concertation pour l’enseignement secondaire, le Gouvernement arrête le montant maximum du coût des photocopies par élève qui peut être réclamé au cours d’une année scolaire ;
4°le prêt de livres scolaires, d’équipements personnels et d’outillage ;
5°les frais liés aux séjours pédagogiques avec nuitée(s) organisés par l’école et s’inscrivant dans le projet pédagogique du pouvoir organisateur ou dans le projet d’établissement, ainsi que les déplacements qui y sont liés. Le Gouvernement fixe le montant total maximal toutes taxes comprises qu’une école peut réclamer par élève pour une année d’étude, un groupe d’années d’étude et/ou sur l’ensemble des années d’étude de l’enseignement secondaire.Aucun fournisseur ou marque de fournitures scolaires, de tenues vestimentaires ou sportives usuelles ou prescriptions qui aboutissent au même effet ne peut être imposé à l’élève majeur ou aux parents ou à la personne investie de l’autorité parentale.
Les frais scolaires autorisés visés à l’alinéa 1er, 1˚ à 5˚, ne peuvent pas être cumulés en vue d’un paiement forfaitaire et unique. Ils sont imputés à des services précis et effectivement organisés. Les montants fixés en application de l’alinéa 1er, 2˚ et 5˚, sont indexés annuellement en appliquant aux montants de l’année civile précédente le rapport entre l’indice général des prix à la consommation de janvier de l’année civile en cours et l’indice de janvier de l’année civile précédente.
§
6. Dans l’enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, les frais scolaires suivants peuvent être proposés à l’élève s’il est majeur, ou à ses parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, s’il est mineur, pour autant que le caractère facultatif ait été explicitement porté à leur connaissance :
1°les achats groupés ;
2°les frais de participation à des activités facultatives ;
3°les abonnements à des revues ;
Ils sont proposés à leur coût réel pour autant qu’ils soient liés au projet pédagogique.
§ 7
Les pouvoirs organisateurs sont tenus, dans la perception des frais, de respecter les dispositions de l’article 11.
Les pouvoirs organisateurs n’impliquent pas les élèves mineurs dans le processus de paiement et dans le dialogue qu’ils entretiennent avec les parents ou la personne investie de l’autorité parentale à propos des frais scolaires et des décomptes périodiques.
Le non-paiement des frais ne peut en aucun cas constituer, pour l’élève, un motif de refus d’inscription ou d’exclusion définitive ou de toute autre sanction même si ces frais figurent dans le projet pédagogique ou dans le projet d’établissement.
Les pouvoirs organisateurs peuvent, dans l’enseignement primaire et secondaire, ordinaire et spécialisé, mettre en place un paiement correspondant au coût moyen réel des frais scolaires visés aux paragraphes 4 et 5.
Dans l’enseignement obligatoire, aucun droit ou frais, direct ou indirect, ne peut être demandé à l’élève, à ses parents ou à la personne investie de l’autorité parentale, pour la délivrance de ses diplômes et certificats d’enseignement ou de son bulletin scolaire.
§ 8. 
La référence légale et le texte intégral du présent article sont reproduits dans le règlement d’ordre intérieur de chaque école ainsi que sur l’estimation des frais réclamés visée à l’article 101, § 1er, et les décomptes périodiques visés à l’article 101, § 2

PROCÉDURE EN CAS DE QUESTION OU PROBLÈME AU SUJET DE LA FACTURATION, DU PAIEMENT OU D’UN RAPPEL :

  1. La facturation est établie par le secrétariat du fondamental qu’il convient de contacter pour tout problème.
  2. Les rappels sont établis par le secrétariat du fondamental sur base des informations reçues du service de comptabilité.

NOTION DE RAPPEL DES FACTURES

L’école rend des services mais ne fonctionne pas comme une entreprise. Dès lors elle n’est pas tenue de produire des rappels de facture !
L’école peut donc suspendre les services (repas chauds, …) si les factures ne sont pas acquittées entièrement.
Les parents doivent être proactifs pour le paiement des factures.

 

Fréquentation scolaire – Absences – Maladies

Pour les enfants inscrits en maternelles, nous insistons sur l’importance de la présence régulière de l’enfant, dès son entrée en classe.

En effet, pour une meilleure intégration de l’enfant aux activités de la classe, il est souhaité que les absences soient les plus rares possibles. Toute absence doit être signalée le plus tôt possible au professeur ou au secrétariat (tél. : 02 374.79.00).

Pour les enfants de troisième maternelle et de primaire, l’enseignement est obligatoire.
L’école doit pouvoir justifier, à tout moment, toute absence aux vérificateurs du Ministère.
Lorsque 9 demi-jours d’absence sont atteints, la direction est tenue de signaler les absences non légitimes à la FWB qui peut en référer au Procureur du Roi.

Il est interdit d’anticiper ou de prolonger les congés scolaires. Ces absences à la veille ou au retour de congé seront signalées d’office à l’inspection scolaire qui prendra les mesures nécessaires. Les motifs de convenance familiale ne seront pas pris en considération.

Les absences doivent donc toujours être justifiées par écrit:

  • jusqu’à 3 jours, un mot des parents suffit (voir dans le journal de classe) ;
  • au-delà de trois jours, un certificat médical est obligatoire.

En cas d’absence, il convient d’avertir l’éducatrice par courriel, le plus rapidement possible, à l’adresse suivante : educ.fondamental@e-ndc.org .

Pour que des repas chauds soient décomptés suite à l’absence justifiée d’un enfant, il convient de tenir compte des délais inhérents à l’organisation avec notre traiteur (de 1 à 5 jours selon les cas).

Les rendez-vous médicaux doivent se situer en-dehors des heures de classe.
Lorsque, exceptionnellement, un élève doit quitter l’école pendant la classe, il présentera une demande écrite de ses parents et remettra le justificatif du médecin à son retour en classe.

Santé des enfants :

Nous invitons les parents à demeurer vigilants et à ne pas déposer à l’école des enfants malades voire contagieux. Il en va de la santé de tous.

L’équipe éducative n’est pas habilitée à donner des médicaments aux enfants.
A titre exceptionnel, et selon prescription d’un médecin, il est possible d’apporter un soutien pour terminer une posologie en cours.
Il va de soi que les enfants ne peuvent être munis de boîtes entières de médicaments sur eux.

 

Horaires

Les premières et deuxièmes maternelles

A partir de 8h25 :          accueil en classe
8h45 :                          début des activités
8h45 à 12h10 :              activités de la matinée
13h35 à 15h15 :            activités de l’après-midi – fin des cours
15h20 :                        sortie des classes

Les troisièmes maternelles et les primaires

8h20 :                          en rang dans la cour
8h30 :                          début des cours
8h30 à 12h10 :              activités de la matinée
13h25 :                        en rang dans la cour
13h35 à 15h15 :            activités de l’après-midi – fin des cours
15h20 :                        sortie des classes

Une fois entré dans l’école, l’enfant ne pourra plus en sortir sans autorisation avant la fin des cours.

Il est interdit de se trouver dans les couloirs sans surveillance. Si, pour des raisons de santé, l’enfant doit rester à la salle d’accueil lors des récréations, la demande, soutenue par une attestation médicale, sera faite par écrit.

Si pour un motif exceptionnel, un enfant doit être contacté pendant les heures de cours, les parents s’adresseront au secrétariat par courriel ou par téléphone.

 

Horaires d’accès à l’établissement

L’école est ouverte de 7h30 à 18h00 (horaire à respecter pour les garderies).

Une entrée et sortie, surveillée par un membre de l’équipe éducative jusqu’à 15h45, est organisée :

  • Rue Roberts-Jones 24 &24B

Fermeture des portes : de 8h45 à 11h45, de 12h20 à 13h15 et de 13h30 à 15h20.
En dehors de ces heures, il est impératif de sonner, de s’annoncer et de passer par le secrétariat. La porte de l’école rue Roberts-Jones est fermée électriquement. Prière de ne pas laisser la porte ouverte derrière soi, ni de l’accrocher avec la chaîne.
Un ouvre-porte automatique permet l’ouverture de la porte de l’intérieur.

Afin de laisser un maximum de place aux enfants, de fluidifier les accès et de permettre une surveillance efficace, il est demandé aux parents de ne plus entrer dans l’école sauf s’ils ont un rendez-vous avec un enseignant, s’ils doivent accéder au secrétariat, s’ils participent à un moment d’accueil ou au petit déjeuner de classe (à partir de 8h15).
Ils ne la traverseront que s’ils doivent conduire un enfant en 1ère et 2ème maternelle entre 8h25 et 8h35. Ils veilleront à être ressortis pour 8h45, permettant le démarrage des activités pédagogiques.

 

Attention !
La grille de la rue Zeecrabbe n’est pas franchissable, dans aucun des 2 sens. Tout élève qui utilise cet accès sans autorisation sera sanctionné.

(La grille est ouverte UNIQUEMENT pour le secondaire .)

La pièce à l’entrée, rue Roberts-Jones, sert de « garage à poussettes », le temps de déposer vos enfants en M1-M2.
Veuillez ne pas laisser les poussettes dans ce local durant toute la journée et laisser l’entrée dégagée.

Inscriptions

Dans l’enseignement fondamental, toute demande d’inscription d’un élève émane des parents ou de la personne légalement responsable.
Par l’inscription de l’élève dans l’établissement, les parents et l’élève en acceptent le projet éducatif, le projet pédagogique, le projet d’école, le règlement des études et le règlement d’ordre intérieur (tous repris dans le guide pratique).

L’élève est inscrit pour une année scolaire. Chaque année, avant les vacances de Pâques, la demande d’inscription sera renouvelée.
Notez que le décret relatif aux modalités d’inscriptions en secondaire ne concerne pas le fondamental.

Les inscriptions pour l’année scolaire suivante débutent au mois de novembre et se font sur base d’un formulaire à télécharger sur notre site, à compléter et à transmettre à l’adresse suivante :

Une avance sur les frais de 90€ sera demandée et déduite de la facture de rentrée.

Une priorité pour l’entrée d’une sœur ou d’un frère est accordée jusque mi-octobre et selon les places disponibles.

Journées pédagogiques

Le décret sur les journées de formation des enseignants prévoit 3 journées de formation obligatoire durant lesquelles les cours sont suspendus et les enfants sont mis en « congé ».

Selon le contexte, l’école prend l’initiative d’organiser un accueil payant avec des activités diverses.
Une information précisant la date et les modalités d’inscription sera remise aux parents en temps utile.

Mercredi : repas et/ou activités

L’école reste ouverte aux enfants le mercredi après-midi, de 12h10 à 18h00.

De 12h10 à 12h45 : déjeuner (uniquement pique-nique)
De 12h45 à 14h : récréation
De 14h00 à 16h00 : des activités variées sont proposées
De 16h à 18h : accueil

Organisation des récréations

Cours de récréation extérieures

Pendant les récréations de 10h10 et 12h35, les enfants de la 1ère à la 6ème sont groupés par cycle. Les cycles 8/10 et 10/12 bénéficient en alternance de “la cour basket” ou de “la cour foot”.

Rappel : les parents sont invités à ne pas intervenir dans les conflits entre enfants.
Ils doivent faire appel à la coordinatrice, à l’éducatrice ou à la direction.

Ponctualité

Il est bon que les enfants aient quelques minutes pour retrouver leurs camarades avant le début des cours. Nous conseillons vivement qu’ils arrivent à l’école pour 8h15 au plus tard.
Par ailleurs, il est indispensable de respecter les horaires des cours.

Procédure en cas d’absence de professeur

Un(e) intérimaire ne peut être engagé(e) que pour une absence dépassant 6 jours ouvrables.
L’école ne peut garantir de trouver un enseignant disponible étant donné la pénurie dans le métier.

Comment procède l’école en cas d’absence d’une courte durée ?

  • Les enfants sont répartis entre les classes du même cycle. Ce partage est préparé par l’enseignant(e) en septembre et maintenu tout au cours de l’année. Un travail est remis aux élèves qui le réalisent en grande partie seuls.
  • Les enseignant(e)s des autres classes et les polyvalents les prennent en charge durant leurs heures de remédiation ou de co-titulariat pour assurer le suivi des cours.
Procure

Articles en vente :

  • bonnet de bain de couleur bleue au sigle de l’école : 5€ (sous réserve d’augmentation du prix du fournisseur)
  • cahiers-format A4-grands carreaux ou lignés, bloc de feuilles A4 quadrillées 10/10 : 1,5€.
  • cahiers – format standard (1 ligne, 3 lignes, grands carreaux, petits carreaux) : 1€.
  • Duplicatas divers (carte sortie, attestation garderie, …) : 2 €

NB : sous réserve de disponibilité au moment de la demande.

Relations avec les parents

L’école souhaite la pleine collaboration des parents, basée sur le dialogue, la confiance réciproque et l’adhésion totale au projet éducatif de l’école, soit un partenariat efficace permettant à tous les enfants de grandir sereinement.

L’école invite donc les parents à contrôler et à signer :

  • régulièrement le journal de classe de l’enfant afin de se tenir au courant de son travail et de son comportement ;
  • le bulletin qui est le reflet du travail fourni, de l’attitude générale et de l’évolution de l’enfant ;
  • les évaluations.

L’école invite aussi les parents :

  • à avertir le titulaire de tout événement susceptible de modifier, momentanément ou d’une façon durable, le comportement de l’enfant et sa scolarité ;
  • à participer aux réunions et aux activités de cycles organisées par l’école.

Les parents sont toujours les bienvenus et peuvent rencontrer la direction et le titulaire de leur enfant en-dehors des heures de cours. Pour un entretien prolongé, il est recommandé de prendre un rendez-vous.

Tous les parents sont membres, de droit comme de fait, de l’Association des Parents et sont appelés à participer à l’élection des délégués de classe. Les parents profiteront de la structure de l’Association des Parents pour émettre leurs idées (voir chapitre sur l’AP).

« LES PAPIERS LILAS »

Tous les documents qui doivent obligatoirement revenir complétés et signés à l’école seront imprimés sur du papier couleur « LILAS ».
Cela permettra aux parents de reconnaître directement les documents qu’ils doivent impérativement retourner à l’école. Pour autant, les autres documents (annonce de réunions, factures, invitations etc…) qui sont aussi distribués gardent toute leur importance pour le suivi de l’enfant.

 

Sanctions

L’école sanctionnera chez les enfants l’indiscipline, le manque de politesse, de respect, la détérioration du mobilier et des locaux scolaires, ….
Toute sanction, même la plus simple, sera donnée avec discernement.
On distinguera, par ordre de croissance :

Les sanctions mineures

Une réprimande ou la punition avec ou sans communication aux parents.
Face à des attitudes négatives, les enseignants peuvent prendre une sanction immédiate en rapport avec la faute commise.
L’observation écrite : lorsqu’un avertissement oral ou une punition s’avère inefficace, l’enseignant ou l’éducateur a recours à l’observation écrite (feuille de route), ou au journal de classe à signer par les parents.

Les sanctions majeures

  • La retenue en dehors du temps scolaire.
  • La non-participation à des activités de type culturel (sortie, classe de dépaysement).
  • L’exclusion provisoire : première sanction grave adressée à l’élève, en raison de faits graves reprochés ou parce qu’il y a un manque total d’amélioration malgré les sanctions précédentes.
    Pendant une période déterminée, l’enfant sera coupé de toute participation pédagogique avec sa classe. Ses parents seront informés et convoqués par la direction selon la gravité des faits. Nous nous réservons le droit d’exclure un élève de sa classe immédiatement et ce pour une journée.
  • L’exclusion définitive ou non réinscription:
    Au cas où toutes ces sanctions seraient sans effet, et après en avoir averti les parents, la direction sera obligée de constater que l’élève manifeste une inadaptation à la vie de l’école ; elle se réservera le droit de ne pas renouveler l’inscription en fin d’année.

Par ailleurs, des faits particulièrement graves pourraient être sanctionnés immédiatement par un renvoi définitif.

Dans ce cas, la direction doit respecter les droits de la défense qui exigent l’audition préalable avant sanction. L’élève, ainsi que ses parents, doivent être entendus préalablement sur les faits qui lui sont reprochés. Les parents de l’élève seront convoqués par pli recommandé avec accusé de réception et un procès-verbal des déclarations sera établi. La décision de la sanction disciplinaire sera notifiée par pli recommandé adressé aux parents de l’élève.

Dispositions relatives aux faits graves

Les faits graves suivants sont considérés comme pouvant justifier l’exclusion définitive prévue aux articles 81 et 89 du Décret-Missions du 24/07/1997

1.Dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celui-ci :

  • tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel de l’établissement ;
  • le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l’établissement une pression psychologique insupportable, par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation ;
  • le racket à l’encontre d’un autre élève de l’établissement ;
  • tout acte de violence sexuelle à l’encontre d’un élève ou d’un membre du personnel de l’établissement.

2.Dans l’enceinte de l’établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d’activités scolaires organisées en dehors de l’enceinte de l’école :

  • la détention ou l’usage d’une arme.

Uniforme

L’uniforme est obligatoire pour les élèves de la 1ère à la 6ème primaire.
Il s’agit d’éviter que les élèves ne cherchent à se distinguer des autres et à se faire remarquer.
Les vêtements se veulent simples, sans excentricité, sans lien particulier avec la mode. Ils sont de coupe classique, de couleur unie, sans liseré, ni bord, ni couture de couleur différente.

  • Pour les filles :

    • Pantalon, bermuda (pas de short) ou jupe de coupe classique (pas de mini-jupe) et de couleur bleu marine.
    • Chemisier, polo de couleur bleu ciel (tee-shirt en été).
    • Pull-over, gilet, cardigan ou sweat-shirt de couleur bleu marine (sans marque ni inscription sauf le logo NDC).
    • Chaussettes ou collants de couleur neutre (bleu, blanc, gris ou beige) et classique.
    • Les bijoux, colliers, accessoires divers sont fortement déconseillés.
  • Pour les garçons :

    • Pantalon ou bermuda de coupe classique et de couleur
      bleu marine (pas de short).
    • Chemisier ou polo de couleur bleu ciel (tee-shirt en été).
    • Pull-over, gilet, cardigan ou sweat-shirt de couleur
      bleu marine (sans marque ni inscription sauf le logo NDC).

    • Les colliers, accessoires divers sont fortement déconseillés.
  • Tenue de gymnastique

    • maillot, short ou cycliste bleu marine (filles),
      short bleu marine (garçons).
    • T-shirt blanc uni.
    • Sandales blanches.
  • Équipement de natation pour tous à partir de la 3ème primaire

    • Maillot de bain (pas de bermuda pour les garçons – pas de bikini pour les filles)
    • Bonnet bleu vivement conseillé au sigle de l’école (en vente au secrétariat).
  • Pour tous :

    • Coupe de cheveux sobre et classique.
    • Tenue vestimentaire propre et soignée.
  • Interdits :
    • Jeans , legging, foulard, vernis.
    • Tout signe distinctif, philosophique ou religieux.
    • Tout objet pouvant représenter un danger.
    • Tout objet de valeur ou n’ayant pas de relation avec les cours (jeux électroniques, tablettes,, montres connectées, …).

L’équipe éducative est seule juge de la correction et
de la tenue des élèves.
Le cas échéant, la direction tranchera en cas de
litige.

  • GSM. : l’usage du GSM est interdit. Il ne peut être ni vu, ni entendu au sein de l’école. Le cas échéant, il sera confisqué et les parents seront invités à le reprendre auprès de la direction.

Parents:

Aidez vos enfants à se présenter en uniforme impeccable.
N’oubliez pas de marquer tous les vêtements de vos enfants.
Les objets classiques doivent être rangés dans un sac ou un cartable marqué.

Infos essentielles

Téléphone : +32 (0) 2 374 79 00
Plan d’accès
Inscriptions 2024-2025

Abonnez-vous par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 826 autres abonnés

Lien vers le Secondaire

Archives